Financements

 

Intermittents du spectacle

Si vous êtes intermittent du spectacle, l’AFDAS peut prendre en charge tout ou partie de votre formation.

  • Stages courts : l’AFDAS peut financer tous types de stages de perfectionnement. Principale condition : justifier d’un certain volume d’activité en tant qu’intermittent sur les deux à cinq dernières années.

 

  • Stages longs : le congé individuel de formation (CIF) permet de suivre des actions de formation pour vous qualifier, évoluer ou vous reconvertir. Les stages qui s’inscrivent dans le cadre du CIF peuvent avoir une durée de un à plusieurs mois. Les intermittents du spectacle bénéficient, par dérogation, de conditions d’accès à ce dispositif plus favorables que les salariés.
 
AFDAS
66, rue Stendhal – CS 32016
75990 Paris Cedex 20
Département intermittents du spectacle : 01 44 78 38 44

 

Salariés

Durant leur vie professionnelle, les salariés ont accès un certain nombre de dispositifs leur permettant de se former à un autre métier, d’accèder à une qualification, de bénéficier de compétences nouvelles. Il existe deux dispositifs principaux.

  • le congé individuel de formation (CIF). Il a pour objectif de permettre au salarié de se constituer un crédit d’heures de formation. Il concerne :
    • Les salariés en contrat de travail à durée indéterminée (CDI) qui ont une ancienneté égale ou supérieure à 24 mois, consécutifs ou pas, en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise.
    • Les salariés en contrat de travail à durée déterminée (CDD)  ayant travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des cinq dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois.
    • Les salariés en intérim qui ont totalisé, au cours des dix-huit derniers mois, 1600 heures dans la profession, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire où s’effectue la demande.

 

  • A compter du 1er  janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) prend le relais du droit individuel à la formation (DIF). Il est attaché à la personne et ouvert dès l’entrée dans la vie professionnelle jusqu’au départ en retraite. Il est alimenté automatiquement chaque année à partir des informations transmises par l’employeur.

 

Autres situations

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous avez également droit au compte personnel de formation (CPF). Vous pouvez aussi demander à bénéficier de l’aide individuelle à la formation (AIF) ou d’une action de formation conventionnée (AFC). Votre conseiller Pôle Emploi saura vous renseigner.

Si vous avez entre 16 et 25 ans et n’êtes pas demandeur d’emploi, votre Mission locale peut vous aider à définir un projet de formation et en étudier les possibilités de financement et de rémunération.