FORMATION PROFESSIONNELLE

« TECHNIQUE VOCALE »

(INDIVIDUELLE OU COLLECTIVE)

 

Les objectifs visés, à atteindre en 20 heures, sont les suivants (en fonction du niveau de départ) :

  • Apprendre à s’échauffer afin de préparer le corps et la voix à l’acte vocal corporellement

➢ Contenu et modalités de mise en œuvre : étirements, réveil corporel ; respiration) et vocalement (vocalises de faible ambitus sur voyelles fermées, puis voyelles ouvertes)

  • Apprendre à placer sa voix naturellement pour s’habituer à avoir le bon geste vocal sans forcer sur le larynx

➢ Contenu et modalités de mise en œuvre : travail sur le relâchement corporel et vocal ; amélioration de l’accroche du son ; mise en place et automatisation de la pression abdominale pour décharger le larynx ; travail sur le texte parlé sans le chanter pour utiliser le même mécanisme quand on chante et quand on parle ; travail sur le chant en se déplaçant pour défaire les éventuelles tensions corporelles ; travail sur la détente et le relâchement de la mâchoire (ouverture de bas en haut et de droite à gauche, sans à-coup et lentement) ; expérimentation du chant sur une mélodie proposée, uniquement sur la consonne « m » (bouche fermée) pour explorer et prendre conscience des résonateurs déjà disponibles sans projeter, et apprivoiser ainsi son timbre de voix naturel

  • Améliorer la précision et la justesse afin d’être en mesure de sortir de sa zone de confort

➢ Contenu et modalités de mise en œuvre : expérimentation par la pratique vocale des intervalles ou des phrasés rythmiques inhabituels

  • Améliorer sa diction et sa prononciation en anglais et en français afin de pouvoir chanter les standards des musiques actuelles

➢ Contenu et modalités de mise en œuvre : en anglais – apprentissage de la prononciation détaillée des voyelles et des consonnes, mise en relation avec l’articulation chantée, identification de la prononciation correcte des mots rencontrés dans un texte de chanson, analyse des textes, vocabulaire, identification et mise en pratique des accents tonique et application au chant, adaptation de l’identité vocale aux contraintes de la langue, adaptation de la technique vocale dite « mécanique » (processus de création du son), mise en place des effets vocaux et timbrages avec la bonne prononciation et la bonne accentuation ; en français – travail sur les voyelles (A e i o u + O ouvert (celui du mot « pomme ») + é + è + an + in + on + eu (celui du mot « jeu ») + ille (du mot « fille), travail sur les consonnes (B c d f g j k l m n p q r s t v x z + ch + gu + gn) puis création d’associations, par exemple : « ts », « bl », « vr » etc.), expérimentation de tous ces sons en combinant consonnes et voyelles, application sur des chansons (l’élève dans un premier temps, s’appliquera à lire son texte lentement, sans le chanter, afin d’acquérir de la fluidité dans son phrasé et de la précision dans son élocution)

  • Élargir son ambitus et tenir les notes plus longtemps afin d’accéder à des possibilités de répertoires étendues et de genres musicaux multiples et variés

➢ Contenu et modalités de mise en œuvre : travail de la respiration et de la longueur d’expir ; développement du soutien abdominal et de la connexion au bassin ; travail sur la posture, travail des vocalises pour améliorer l’accroche, le placement, le relâchement et l’ouverture du larynx et de la mâchoire ; pratique d’exercices pour améliorer l’articulation et le soutien abdominal : chanter une mélodie proposée, uniquement sur la consonne « z », afin d’identifier les endroits où on laisse entrer l’air ; travail sur l’alternance des voyelles « i » et « u » (sans les prononcer) en allant au bout des commissures, le plus vite possible, afin de muscler la bouche

  • Construire un chemin d’interprétation afin de lier la technique vocale à la liberté d’interprétation d’une œuvre musicale

➢ Contenu et modalités de mise en œuvre : travail sur le sens de l’œuvre musicale ; expérimentation des différentes couleurs émotionnelles possibles ; développement du sens de l’adresse au public, mise en place d’un imaginaire autour du sens de l’œuvre musicale